16/04/2014

Il y a 44 ans...

2014-03-27_19h10_53.pngRappelons-nous…

… cette catastrophe du mercredi 16 avril 1970, qui en pleine nuit a provoqué la mort horrible de nombreuses personnes en  Haute-Savoie. Un flanc de la montagne a enseveli en quelques minutes les bâtiments du sanatorium pour enfants du Roc des Fiz au plateau d’Assy, près de Saint-Gervais. La masse de rocher gonflée d’eau est si formidable qu’elle projette les bâtiments à plus de 10 mètres avant de les écraser. Les matériaux utilisés pour la construction étaient pourtant très solides. On dénombra plus de 70 morts lors de ce désastre. Certes, une première coulée s’était produite 2014-03-28_10h07_17.pngdeux mois auparavant mais c’était une avalanche sans commune mesure avec cet écoulement de la montagne. L’opinion était encore sous le coup de l’émotion suscitée par l’avalanche catastrophique de Val d’Isère survenue au mois de février 1970.                                                                 A voir cette vidéo de l'Ina.   http://www.ina.fr/video/caf94010405souris.gif

 

 

 

 

14/04/2014

Du langage des plantes

2014-04-03_17h57_13.pngLa marguerite blanche...

…est le symbole de la patience, mais aussi de la variété et du plaisir. Offrir une marguerite est une déclaration d’amour. Les jeunes filles qui veulent savoir quel jour elles rencontreront leur bien aimé, arrachent les pétales un à un en disant, lundi, mardi, mercredi, etc. Si la jeune fille arrive à planter, les yeux fermés, une aiguille dans le milieu du calice jaune de la fleur, c’est qu’elle sera heureuse en amour. D’ailleurs, c’est en offrant une marguerite sans pétale et percée en son centre d’une épingle, qu’une fille peut faire une déclaration d’amour. Un bouquet peut également servir à fixer un rendez-vous dont l’heure est précisée par le nombre de fleurs. La signification de cette fleur a évolué au cours du temps et n’est plus la même selon les cultures. Cette marguerite « Chrysanthemum leucanthemun» est une fleur de la famille des composées, puisque c’est un chrysanthème qui fleurit de mai à septembre.

  • 2014-04-03_18h02_52.pngL’Unité
  • « Par-dessus l’horizon aux collines brunies,
  • Le soleil, cette fleur des splendeurs infinies,
  • Se penchant sur la terre à l’heure du couchant ;
  • Une humble marguerite, éclose au bord du champ,
  • Sur un mur gris, croulant parmi l’avoine folle,
  • Blanche épanouissait sa candide auréole ;
  • 2014-04-03_18h06_02.pngEt la petite fleur, par-dessus le vieux mur,
  • Regardait fixement, dans l’éternel azur,
  • Le grand astre épanchant sa lumière immortelle.
  • « Et, moi, j’ai des rayons aussi » lui disait-elle »
  • Les contemplations ''Victor Hugo''plume.gif

 

 

11/04/2014

Nos animaux légendaires.

2014-04-03_11h48_09.pngC’est une drôle d’aventure qui…

 … arriva, voici fort longtemps, aux pécheurs de Sougé, p’tit village à une trentaine de km de Vendôme. Partis sur les bords du Loir avant le lever du soleil, ils aperçurent dans la rivière un animal énorme et fantastique. Terrorisés, ils s’enfuirent pour ameuter la population : « une baleine dans le Loir ! ». Le maire réunit son conseil et organisa toute une expédition. Une fois sur les lieux, les pécheurs lancèrent leurs harpons. L’animal ne résista point. On le hissa sur la berge et on découvrit, au lieu d’une baleine, un âne mort gonflé par son séjour dans l’eau. Ce fut une débandade honteuse. Depuis et pendant de nombreuses années, les 2014-04-03_11h45_16.pnghabitants furent surnommés « ânes de Sougé ». Cette légende de la baleine et l’âne de Sougé dura du moyen âge à la fin du XIXe siècle, et fit connaître la foire « aux ânes de Sougé ».sac à dos.gif