Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2018

Seniors en colocation.

Appartager, ce site de colocation en France, a réalisé un sondage auprès de très nombreux seniors qui sont prêts à se mettre en colocation pour échapper à la solitude. Certains seniors ont pris la décision depuis un bon moment de vivre dans ce contexte. Un mode de vie qui présente pour 30 à 35% d’entre eux, l’avantage d’échapper à la solitude, de réduire les charges d’habitation et de fonctionnement. C’est également le moyen de bénéficier d’espace plus grand et un moyen de s’offrir une nouvelle jeunesse. Par manquent d’appartements locatifs abordables, les villes où ces colocations de seniors se sont le plus développées sont Paris, Lyon, Toulouse ou encore Marseille. Dans ces appartements, on vit à plusieurs : 41% des seniors 2018-04-04_19h05_02.pngpartagent leur logement avec plus de 2 personnes et 10% environ avec plus de 4 personnes. Les colocations entre seniors sont donc bien souvent nombreuses, ce qui favorise les échanges et la convivialité. La colocation permet également aux personnes vieillissantes d’avoir une présence rassurante en cas de soucis de santé. Les seniors conservent ainsi leur autonomie et leur liberté de mouvement. La colocation est donc devenue une alternative intéressante face aux maisons de retraite, souvent considérées comme privatives de libertés et non respectueuses des modes de vie et des besoins de chacun. Certes, il est plus difficile d’accepter les défauts des autres à 60 ans qu’à 20, mais la colocation reste une option à envisager sérieusement à la retraite.

2018-04-04_18h25_37.png17 mars 1686
Naissance d’un peintre à qui son maître, Largillière disait : « Tu ne seras jamais qu’un peintre de chiens » .Il nous a laissé de belles scènes de chasse.
Est-ce ?
1) *e*n-*apti*te *ud*y.
2) *ranç*is *ouc*er.
3) Je*n-Ba*t*ste *h*rdin.signature_56.gif

18/04/2018

La Padoue

« La Padoue » On ne peut exactement définir l’origine de cette race de poule très ancienne. Sélectionnée en Angleterre, elle était élevée autrefois, tant pour ses qualités de pondeuse que pour la finesse de sa chair et la beauté de son plumage. Si la Padoue à perdu une grande partie de ses aptitudes productives, elle n’en reste pas moins une volaille d’agrément très appréciée. Elle est douce et familière. Sa tête 2018-04-03_20h10_59.pngdépourvue de crête et de barbillons en fait l’originalité. Le crane présente une protubérance très développée, surmontée d’une huppe abondamment garnie de longues plumes qui retombent sur le cou chez le mâle. La huppe de la poule est plus compacte et moins importante, un contrôle doit être effectué pour vérifier l’absence de parasites. On la retrouve dans de nombreuses couleurs plus belles les unes que les autres. Cette poule existe en taille normale (coq de 2 kg, poule 1,5 kg) et en naine (coq 900 g, poule 800g), on peut retrouver des plumages frisés uniquement pour la naine. En résumé, la poule Padoue est très appréciée des poulaillers urbains, elle sera de belle effet dans votre jardin !
18 avril 1802
Te Deum à Notre-Dame ; Le Premier Consul est présents.
2018-04-04_10h56_45.pngQue fête-t-on ?
1) *e *lébis*ite *om*ant *ona*arte *ons*l à *ie.
2) L* *aix d’*mi*ns si*née av*c l’*ngle*erre.
3) *a *igna*ure d* *onc*rd*t en*re *ona*ar*e et *e *ap*.signature_40.gif