Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/06/2019

Mes héros junkies

Mes héros ont toujours été des junkies. Roman graphique d’une série de polar, scénarisé magnifiquement par Ed Brubaker, et illustré brillamment par les frères Sean & Jacob Phillips. L’histoire se passe dans un centre de désintoxication. La jeune Ellie, personnage principal est une junkie au passé douloureux, avec une mère décédé 2019-05-12_13h00_36.pngd’une overdose il y a une dizaine d’années. Elle cherche à justifier son addiction en se référant à des modèles. Ses références vont de David Bowie à Gram Parsons, en passant par Billie Holiday ou Lou Reed malgré leur destin tragique. Elle parle également avec passion d’écrivains qui l’ont marqué comme Jean-Paul Sartre ou William Burroughs. Dans l’entourage des camés, elle fait la connaissance de Skip, un jeune homme bien décidé à remonter la pente qui, contrairement à elle, joue les bons élèves. Débute alors une drôle d’histoire d’amour, où drogue rime avec meurtre. L’ambiance est digne des meilleurs thrillers dont Ed Brubaker sait si bien maîtriser les ficelles. Édité par Delcourt (collection Comics).

signature_11.gif

 

31/05/2019

L'abondance...

A partir de juin, nous abordons les mois d’abondance. Cerises et abricots envahissent les étals. Comment résister à une cerise rutilant et un abricot parfumé. L’analyse nous 2019-05-06_12h17_12.pngrévèle des points communs entre les deux fruits : eau 80% dans la cerise, 81% dans l’abricot ; sucre 10%dans la cerise, 8 à 10% dans l’abricot. Du point de vue diététique, l’abricot renferme du carotène, se transformant rapidement en vitamine « A » dans l’organisme. Cette vitamine est également présente dans la cerise. N’oublions pas que c’est une vitamine de croissance, qu’il protège la vue, facilite la vision de nuit et nous assure une bonne résistance aux infections. En cerise, quelques variétés, comme la « Burlat », « Marmotte » ou « Reverchon ». Pour  l’abricot, les « Hâtif Colomer », « Luizet » et « Bergeron » sont à retenir également. Et pourquoi pas les déguster également sous forme de succulentes  pâtisseries.signature_39.gif