Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/09/2018

L'arrivée de l'automne

Septembre, pour beaucoup de jardiniers  c'est un second printemps. Après les grosses chaleurs, les premières pluies font repartir le gazon et l’on voit éclore de nouveau des fleurs dans les massifs et, même parfois, quelques cerisiers et poiriers lorsque l’été fut sec. C’est l’époque aussi où il est nécessaire de prendre certaines 2018-08-22_16h48_53.pngprécautions. Par exemple, sachez que c’est où l’oïdium est de retour. Il est surprenant de voir en cette saison encore assez sèche, le feuillage de nombreuses plantes se couvrir de taches blanches parfois épaisses et de consistance farineuse. L’oïdium apprécie en fait les ambiances chaudes et confinées et exige peu d’humidité : la fin de l’été lui convient donc à merveille. Si vous avez dans votre jardin des asters, campanules, chrysanthèmes, dahlias, pavots renoncules, sauges et soucis, alors attention soyez vigilant… Certaines plantes comme les rosiers ou géraniums sont à bouturer, on peut penser à recueillir des graines de capucines, lupins ou roses trémières, graines qui seront séchées et conservées jusqu’à être planté au printemps suivant. A bientôt pour d’autres suggestions !signature_39.gif

 

14/09/2018

Papiers, SVP !

2018-08-11_11h51_58.pngPapiers, SVP !
Ma vie se déroule au jour le jour
J’admire de près votre intimité
L’on me plie, parfois, avec amour
Mais je finis souvent vite froissé.
Qu’importe, sur mon perchoir, toujours digne,
Je vous regarde d’un air malin,
Et je pense, sans vous faire un signe,
Que feriez-vous sans moi, vous les humains ?
Je sais parfaitement que tout être,
Qu’il soit beau ou moche, riche ou pauvre,
P’tit ou grand, jeune ou vieux,
De quelque origine qu’il soit,
Chaque jour, ne peut y échapper.
Il est censé se servir de moi,
Car une partie de lui-même,
Devient de la matière qui le contraint à m’utiliser.
Quelle que soit ma provenance,
Du bois neuf, ou matériau recyclé,
Je suis présent, dans vos lieux d’aisance,
Blanc, rose, à motifs et même parfumé,
Souvent on me regarde avec dédain,
Mais si je ne suis pas là à l’instant précis,
Et que vous n’avez rien sous la main,
2018-08-11_11h41_00.pngAvouez qu’à ce moment-là, vous êtes indécis.
Enfin, je ne veux pas jouer les indispensables,
Mais avouez que vous êtes bien emprunté,
Lorsqu’arrive, le moment incontournable,
Et que vous avez besoin de vous essuyer !
                                                                     P.Qsignature_37.gif