Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2019

Gare aux gendarmes

Gare aux « gendarmes » c’est le moment où ils se réveillent et, qu’en nombre, ils apparaissent sur les troncs des tilleuls ou ormes et la base de grosses branches. Ces gendarmes, ce sont des punaises : les pyrrhocoris, surnommés aussi les ‘suisses’ ou ‘les cherche-midi’. Ces punaises rouges avec points noirs forment des grappes constituées de centaines d’insectes agglutinés. Elles affectionnent parcs & jardins et se prélassent sur les murs ensoleillés. Ces gendarmes ont une alimentation variée, 2019-04-01_16h07_57.pngcadavres d’insectes, graines ou dégradation de la matière organique. Ces punaises sont inoffensives pour l’homme et ne sont pas malodorantes comme nombre de leurs consœurs. Pas la peine de les détruire (sauf si elles sont vraiment trop nombreuses), car elles se mettront en grappe et se disloqueront petit à petit. Cette punaise ne cause donc généralement pas de dégâts aux jardins et ne devrait pas être considérée comme un insecte nuisible. D’où vient le surnom de gendarme, suisse ou cherche-midi pour ces punaises ? Pour les gendarmes : il faut remonter au 17ème siècle où le roi Louis XIV avait créé une garde militaire les gendarmes de Berry habillés d’un uniforme rouge, complété de chapeau, manchettes et de bottes noires. Pour le surnom suisse, il serait fait probablement référence aux soldats de la garde du Vatican, et celui de cherche-midi quant à lui du fait que ces punaises apprécient de se regrouper comme la photo ci-jointe.

14 avril 1900
Quel président inaugure l’Exposition Universelle qui ouvre ses portes à Paris ; elle sera la plus réussie de toutes celles organisées jusque-là.
Est-ce ?
2019-04-01_16h10_41.png1) Fé**x **ure.
2) Em**le *o**et.
3) Ar**nd Fal***res.signature_poing.gif

08/04/2019

Vies volées

« Vies volées » bande dessinée au scénario habile de Matz, la p’tite histoire se mêle à la grande, dénonçant un crime qui concerne environ 500 enfants en Argentine. Pendant la dictature argentine du général Jorge Videla de 1976 à 1983, les militaires ont torturé, assassiné les opposants et volé leurs bébés pour les confier à des 2019-03-27_17h14_58.pngfamilles proches du régime. Depuis à Buenos Aires, des grands-mères se battent pour retrouver leurs p’tits enfants. Mario 20 ans, habite en colocation avec son ami Santiago dans cette ville, et se demande s’il ne fait partie de ces enfants. Il n’existe aucune photo de sa mère enceinte ni de lui bébé, il ne ressemble pas à ses parents et les questions qu’il pose restent sans réponse. Il part avec son ami à la rencontre de ses grands-mères et décide ensemble de faire un test ADN. Mayalen Goust sous son crayon léger et aux teintes chaudes, agréables, apaise ce récit, cela sans nuire à sa portée. Voilà donc un bel hommage rendu aux enfants de desaparecidos.
9 avril 1883
L’Angleterre décide d‘arrêter les travaux du tunnel sous la manche. Quel ingénieur Français avait dépensé 30 ans de sa vie pour présenter un projet convenable.
Est-ce ?
2019-03-28_15h47_13.png1) **ul Héro**t.
2) T**mé *e *am**d.
3) **arles *ell**r.signature_35.gif