Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/11/2018

Epiphania 2

Epiphania plunges us from the very first pages into the anguish of David, an enclosed musician whose daily life is marked by a recurring nightmare in which his wife, Jeanne, gives birth to a monstrous child. This fear of paternity is at the origin of dissensions in the household. At the initiative of Jeanne, they embark on a strange therapy of collective couple on a depopulated island. Their stay is abruptly interrupted by a tsunami of a rare violence that carries, Jeanne and the great majority of the inhabitants of the island. Three meteorites have 2018-10-29_11h23_39.pngjust hit the ground causing unexpected consequences. Children, who are gradually discovering certain animal charateristics, come out of the ground. Back home, David finds one these strange little beings in his garden, which he adopts and names him Kojika. The follows an intense story where men, after, this natural disaster, are confronted with individuals both identical and other, referred to as « Mix-bodies or Epiphanians ». In the second volume, Koji grew up a Understanding that he is programmed to harm the human species, he chooses to leave his adoptive father, David, to protect him. With his people, the will try understand where they com from and who they are. To know the end, it will be necessary to wait for the third and last part of this fantastic fancy fantasy, scripted by Ludovic Debeurme, colored by himself and Fanny Michaelis (Editions Casterman). Assured crush

2018-10-29_16h33_34.pngsignature_40.gif

24/10/2018

Le Canada était à Metz

Le Québec à l’honneur. C’était à la FIM (Foire Internationale de Metz) du 28 septembre au 8 octobre dernier, meilleure période de l’année semble t-il pour faire des affaires. Nous avons donc comme tous visiteurs arpenté les allées, curieux de nouveautés. La gastronomie toujours bien présente était cette année animée par 2018-10-10_17h49_32.pngdes jeunes d’une école hôtelière. La majorité des stands ont participé avec ludisme au thème évoquant le Québec. Nous étions très nombreux à visiter ce hall réservé à son histoire. Son exposition raconte par images, commentaires et vidéos les mésaventures de ces 100 000 prospecteurs arrivés dans la région du Klondike, de même que ces deux Guerres mondiales. Au milieu de typiques chalets en bois, les trappeurs, et bien sûr le sirop d’Érable sont aussi mis à l’honneur. Présent sur scène, le chanteur québécois Simon Genet avec ses musiciens nous a interprétés des musiques traditionnelles et spécialement du Robert Charlebois et Félix Leclerc. Album photos à découvrir en colonne de droite aux adresses suivantes: http://collectifcarreverlaine.hautetfort.com   #collectifcarreverlaine.hautetfort.com  

2018-10-10_16h43_17.png Je Reviendrai à Montréal  (un p’tit clin d’œil à R. Charlebois )

 Je reviendrai à Montréal
          Dans un grand Boeing bleu de mer
          J’ai besoin de revoir l’hiver
          Et ses aurores boréales
          J’ai besoin de cette lumière
          Descendue droit du Labrador
          Et qui fait neiger sur l’hiver
          Des roses bleues, des roses d’or
13 octobre 1757
Quelle dame , irritée par l’amour de J-J. Rousseau pour sa belle sœur, invite le philosophe à quitter l’Hermitage, au nord de Paris.
Est-ce ?
2018-10-10_17h08_55.png1) Madame *e *are*s.
2) Madame *evass**r.
3) Madame *’E*in*y.signature_10.gif