Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/07/2019

A comme Eiffel

« A comme Eiffel », voilà une BD dans laquelle Xavier Coste et Martin Trystram s’inspirent d’éléments biographiques réels sur la vie de Gustave Eiffel. L’album commence le 31 mars 1889, c’est l’exposition universelle de Paris et c’est tout en haut de la Tour qu’on lui remet la légion d’honneur. Puis en tournant les pages, nous 2019-07-13_07h53_43.pngdécouvrons qui est vraiment Eiffel. Il passe son enfance avec sa cousine Alice et en devient éperdument amoureux. A 16 ans, il quitte sa province pour poursuivre ses études d’ingénieur à Paris et travaille beaucoup. Toujours célibataire à 30 ans, sa mère s’en mêle et lui fait épouser Marguerite. Il parcourt alors le monde pour exercer son savoir, préconise la modernité, et remplace la pierre par le fer. Il rencontre également Bartholdi et crée « La statue de la Liberté ». Victor Hugo lui fait connaitre le concours de la prochaine exposition universelle, il va s’inscrire et construire la plus haute tour de Paris, plus de 300 mètres. Il pratique le magnétisme, la franc-maçonnerie, et entretient un rapport particulier avec les femmes de sa vie : sa mère, sa fille, sa femme et surtout sa cousine Alice avec qui il vit une relation cachée pendant de très nombreuses années. Alice est donc, la muse qui lui inspira peut-être par son  initiale « « A » la fameuse tour. Mais, il n’y aura pas que la gloire qui accompagne Eiffel, comme ses années noires avec l’affaire du canal de Panama. Visionnaire tout de même, novateur également, il nous laisse un héritage considérable et solide. Un bel ouvrage pour les passionnés du XIXe siècle et les amoureux de la « Dame de fer », et c’est aux Éditions Casterman.
24 juillet 1979,
Un célèbre reporter disparait. En hommage à la Résistance, il avait contribué à la composition du magnifique « Chant des Partisans ».
Est-ce ?
2019-07-14_11h23_20.png1) Ja**ues An**ba*lt.
2) Jos*h **ssel.
3Pier** Lazar***.signature 31.gif

28/06/2019

Le dernier des étés

Le dernier des étés.  Roman graphique original tant par sa forme que par son contenu tout en douceur, que nous propose Alfonso Casa, scénariste et dessinateur coloriste. C’est l’histoire de Dani, photographe espagnol sur le point de se marier, qui avant cela, décide de retourner dans la p’tite ville balnéaire où il allait jadis avec ses parents 2019-05-09_10h34_05.pngpasser l’été Il débarque avec le projet de reprendre en photo les lieux qu’il avait immortalisé dans sa jeunesse. Lui revient alors en mémoire les étapes de son enfance et surtout son amitié particulière avec l’un deux, surnommé Poil de carotte. On se laisse prendre par cette recherche du temps perdu, qui s’articule dans une histoire émouvante, douée d’une tendresse exceptionnelle, et qui éveille en nous la nostalgie de tout ce que nous laissons derrière. Finalement un bel album pour son ambiance sur un amour amitié qui se lit avec bienveillance, en attendant l’arrivée des grandes vacances. BD hautement recommandée (Edition Paquet)

signature_39.gif