Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2023

Tungstène.

*Tungstène* voilà un polar inédit, sous forme de BD mis en scène et récit avec maestria par son auteur Marcello Quintanilha. Au passage, il est question de corruption, de drogue, de deal, de violences policières et conjugales, des sujets à peine effleurés, dommage !  Nous sommes au Brésil, à Salvador de Bahia et au pied du fort de Notre-Dame de Monte Serrât. A l’occasion d’un fait divers, quatre 2023-01-10_12h58_03.pnghabitants de cette ville vont se croiser. Cajù, un dealer à la p’tite semaine  en galère, monsieur Ney, militaire à la retraite complètement névrosé et Richard, policier réputé mais mari exécrable en passe de se faire quitter par sa femme, Keira. Ils se retrouvent tous impliqués dans un accident d’apparence anodine, mais qui va vite dégénérer en une situation dramatique. Son auteur utilise du noir (surtout) et blanc, classique pour un polar, et rend son illustration plus lisible, on s’y repère assez facilement. Cela nous permet de situer chacun des personnages dans lesquels ils évoluent. A découvrir, c’est aux Éditions Cà et Là

*P’tit moment de détente*

2023-01-10_12h58_03.pngMon premier n’est pas froid.

Mon second est connu.

Mon troisième sert à répéter.

Mon tout se porte au pied.signature_35.gif

31/01/2023

GrassKings.2023

*GrassKings*.  Roman en trois tomes, scénarisés remarquablement par Matt Kindt, son graphisme et sa mise en couleur est de Tyler Jenkins, et cela également d’une manière alternative. Voilà une histoire étonnante qui se déroule dans cette partie de l’Amérique profonde. Plusieurs chapitres en assurent l’alternance entre le passé et le présent. Dès le début de notre lecture, nous sommes dans le bain avec les trois frères Grass qui ont donc créé une communauté autarcique. Ils se sont installés dans cette bande de terre, cet ancien village en ruine, lieu d’évasion 2022-12-29_11h48_03.pngayant une semblance de liberté. Donc un territoire interdit à ceux qui n’en font pas parti, et ayant à sa tête, Robert, proclamé roi de cet endroit, et qui est fortement armée. Fière de s’auto-administrer et de résister à l’autorité de l’Etat, il l’à baptisé lui-même « Le royaume des Prairies » et a confié la surveillance et la sécurité à son frère aîné Bruce, déjà shérif dans une vie antérieure. Mais voilà, ce royaume est illégal, il ne connait pas les lois ni les impôts, sinon les siens. Cet endroit, c’est aussi une autarcie fragile, dans laquelle de nombreuses personnes ayant besoin d’un abri ou d’une cachette, élisent domicile. Il suffit de l’arrivée d’une étrangère, une femme en situation irrégulière, qui plus est l’épouse d’un grand ennemi du Royaume, pour remettre en mémoire, celle d’un tueur en série qui n’a jamais été puni ! Il nous reste à attendre le prochain album, pour connaitre la suite…

P’tit moment de détente.  Mon premier est une lettre de l’alphabet. Mon second sert à 2022-12-08_16h24_56.pngparler. Mon troisième marque la négation. Mon tout est très apprécié des chevaux.signature_48.gif

22/01/2023

Connexions 01 2023

* Connexions*  est un album labyrinthique en 2 tomes. Son auteur, Pierre Jeanneau, participe également à sa mise en page, accompagné de Philippe Ory pour sa 2022-12-26_12h32_34.pngcouleur. Ce premier opus se déroule dans une grande ville contemporaine, ou il met en scène de jeunes adultes entrant dans une nouvelle période de leur vie : perte de figure parentale, changement professionnel, naissance d’un enfant, retour de voyage, etc. Leurs vies au fil des étapes, s’entremêlent subtilement... Cet album nous place en plein cœur des relations humaines, il nous montre à quel point nous pouvons ignorer les gens qui vivent autour de nous. C’est aux Editions *Tanibis*.

P’tit moment de détente.

2022-12-08_16h24_56.pngMon premier est une lettre de l’alphabet.

Mon second sert à parler.

Mon troisième marque la négation.

Mon tout est très apprécié des chevaux.signature 31.gif

15/01/2023

Peau d'homme 15 2023.

* Peau d’homme*.  Voilà une BD qui n’est pas sans évoquer l’un des contes de Perrault « Peau d’âne » : un subterfuge pour échapper à la domination masculine, version hétérosexuelle. Son histoire se passe dans la Renaissance, une époque qui nous paraît bien lointaine. On y retrouve le mariage arrangé, forme de contrat où plutôt une alliance qu’un lien d’amour. Bianca, jeune fille de la noblesse qui,  comme toute femme de la Renaissance qui se respecte, vient d’être fiancée par sa 2022-12-22_12h16_42.pngfamille à un jeune homme du nom de Giovanni. Elle ne le connait absolument pas, et a besoin de découvrir cet homme qui partagera bientôt sa vie. C’est alors que sa tante et marraine intervient et lui confie leur plus grand secret de famille. De mère en fille, et depuis des générations, les femmes de cette famille se lèguent une mystérieuse « peau d’homme ». Celle qui enfile cet étonnant déguisement se retrouve dans un corps des plus masculins, et ce jusque dans les moindres détails. Si vous êtes comme Bianca, curieuse, alors il va falloir vous procurer cet album, où l’on y retrouve les croyances pseudo-scientifiques de l’époque et la différence entre les sexes… où : l’homme est « chaud et sec », la femme « humide et froide »… Vous donc, possédez ce magnifique album qui questionne notre monde à travers sa sexualité, et bien évidemment sa morale. Et tout cela avec une bonne dose d’humour. C’est aux Editions Glénat.

P’tit moment de détente.

2022-12-08_16h24_56.pngMon premier borde le pré.

Mon second est récolté en Camargue.

Mon troisième est un possessif.

Mon tout est un animal.signature_33.gif

 

 

10/01/2023

La pauvreté en 2023.

*Bibir*.  « Un coup de pouce pour la sorcière ». Avec ce folio drolatique, vous avez en mains une des séries d’Esther Duflo, prix Nobel d’économie. Celle-ci a pour but  de montrer aux enfants et  adultes, comment les pauvres vivent dans notre monde. Avec son histoire, elle met en scène des personnages désespérés ou peut-être trop héroïques. Son objectif est d’aider les enfants à comprendre que les 2022-12-20_12h13_17.pngpersonnes les plus pauvres et en particulier les enfants, se ressemblent à bien des égards, même si elles mènent des vies très différentes. Comme eux, les pauvres ont de l’ambition, de l’énergie et des rêves. La réalité quotidienne est différente pour les pauvres, ceux-ci étant directement liées aux problèmes récurrents qui sont une des conséquences directe de la pauvreté. Mais eux, ils pensent, jouent et se bagarrent également comme n’importe quel autre enfant. C’est donc, un mini album à découvrir et surtout a se poser les bonnes questions. Cette pauvreté expliquée aux enfants est de l’auteure Esther Duflo, sa mise en illustration est de Cheyenne Olivier. Aux *Seuil jeunesse*. A voir également son mini album en colonne de droite,la semaine suivante.

P’tit moment de détente.

2022-12-08_16h24_56.pngMon premier est une lettre de l’alphabet.

Mon second est un animal.

Mon troisième sert à relier.

Mon tout est un oiseau.signature 31.gif