Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2018

Dedans le Centre Pompidou.

Dedans le Centre Pompidou Metz, c’est l’endroit où Charlie Zanello  a travaillé six ans à la librairie du CPM. Riche de ses souvenirs et de ses rencontres, il publie cette bande dessinée (Éditions Dargaud) qui dresse un portrait humoristique de ce haut lieu culturel. Depuis son 2018-08-10_13h18_22.pngouverture en 2010, il a erré dans les couloirs du musée et fréquenté ceux qui le peuple : touristes, amateurs d’art, artistes, commissaires d’exposition et autres personnes égarées. Il raconte avec humour son quotidien au milieu des œuvres d’art, de façon parfois grinçante. On y trouve des saynètes drôles, tels que l’inauguration du Centre Pompidou ou la semaine d’ouverture gratuite. Avec cette BD, il n’épargne personne et n’hésite pas à se présenter comme « l’idiot du village ». Certes, les taquineries et les mesquineries des uns ou des autres prêtent à sourire, mais elles laissent un peu le lecteur sur sa faim. A noter que Charlie Zanello collabore depuis 2013, avec les Carottes sont cuites, à la revue Fluide Glacial, dirigée par le Messin Yann Lindingre. Amateurs d’art contemporain éclairés, une visite s’impose !signature_50.gif

 

27/08/2018

Collaboration horizontale

Collaboration horizontale, magistralement porté par Navie et magnifiquement illustré par Carole Maurel, c’est 144 pages de bonheur. Un immeuble, deux hommes, sept femmes, deux enfants… La concierge femme de caractère, son époux chic type est aveugle et leur fille qui dessine. Également, une danseuse de cabaret au bout du rouleau, une vieille patriote amoureuse des chats et une mère juive avec son fils qui se cachent. Puis, il y a Rose, jeune infirmière et son 2018-08-08_10h34_47.pngp’tit garçon, son mari lamentable époux et mauvais père est prisonnier, alors lorsqu’elle croise cet officier Allemand dans l’immeuble, c’est le coup de foudre. Nous voilà donc plongée en 1942, les années noires, la France est occupée par les Allemandes, les hommes sont peu nombreux, prisonniers de guerre, sur le front, les libertés des Français sont réduites, les juifs sont inquiétés, certains se cachent, d’autres sont déportés. On dénonce les juifs, les communistes, ils sont nombreux à le faire puisque entre 1940/44, on a recensé 4 millions de dénonciations écrites et signés. La France est alors partagée entre collabos et résistants. Puis, c’est la libération, les déportés sont de retour, on tond les femmes qui ont couchées avec l’ennemi, c’est l’humiliation sur la place publique, on les fait défiler nues, on leur crache au visage… Rose est l’une d’entre elles. Voilà un bel album qui retrace une période douloureuse de notre histoire. Une superbe et émouvante histoire d’amour qui brave les interdits, l’atmosphère y est, le dessin est magnifique, de l’émotion, de la sensibilité. Un p’tit bijou !

27 août 1965
Un grand architecte disparaît au cours d’une baignade. De nombreuses constructions illustrent son génie, telle « La Maison du Fada » à Marseille.
Est-ce ?
2018-08-08_17h38_31.png1) **rnand *ouill**.
2) Fe**inand Ch**al.
3) E**uard *e *rbus**r.signature 31.gif