Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/06/2021

Pionnières.

* Pionnières *   Se sont des romans graphiques imageant la vie d’aventurières comme cette fois, celle d’Anita Conti, océanographe, qui grandit en Bretagne. Fascinée par la mer, elle se passionne pour la pêche et la découverte des espèces marines. Après avoir entamé une carrière dans le journalisme, elle rejoint l’Office Scientifique et Technique des Pêches Maritimes (OSTPM) et prend part à de 2021-05-20_17h22_21.pngnombreuses expéditions scientifiques en mer. En plus de prendre de nombreux clichés photographiques de la vie marine, elle contribue à dresser les premières carte de pêche. Pendant la seconde guerre mondiale, elle est envoyée en mission spéciale en Afrique du Nord, où elle reste plusieurs années avant de participer à de nouvelles expéditions au Groenland, dans l’Adriatique et en mer du Nord. Tout en faisant d’Anita Conti une figure inspirante, cet album évoque assez peu la vie personnelle de cette femme hors du commun. Fortement idéalisé, son personnage semble parfois un peu trop lisse, on aurait aimé que les scénaristes Nathalie Legendre et Luca Blengino utilisent plus fréquemment des extraits de son journal. On se rattrape malgré tout avec une annexe historique contenant plusieurs clichés de la « vraie » Anita. Les dessins sont de Katia Ranalli, et la mise en couleur de Florent Daniel. C’est aux éditions * Soleil *
Quelques charades faciles  « p’tit moment de détente »
2021-04-16_17h49_35.pngMon premier est une note de musique.
Mon second est une lettre de l’alphabet.
Dans mon troisième, je plante des graines.
Mon tout est un diamant.

signature_35.gif

18/06/2021

Pouvoir des plantes.

* Le Millepertuis * ce qu’elle nous dit !  
Dans le code des fleurs, le millepertuis que l ‘on trouve dans les clairières, le long des chemins et lisières forestières est la fleur du retard. Un bouquet de celle-ci, signifie que l’on s’excuse d’être en retard et qu’on sollicite le pardon de l’autre. Son nom lui vient des nombreux p’tits trous visibles dans ses feuilles. On l’appelle aussi 2021-05-23_18h21_37.png« chasse diable », herbe du solstice ou de la Saint Jean (21 juin), car nos anciens pensaient qu’il était indispensable à son efficacité qu’elle soit cueillie ce jour-là, et plus exactement la nuit. Traditionnellement, elle est associée au soleil, à l’élément feu, à la protection, la joie et la santé. Le millepertuis aurait un pouvoir de protection et de guérison, sa seule présence dans un lieu chasserait les influences négatives. Masser le plexus solaire (la poitrine) avec de l’huile de millepertuis, améliore le sommeil. Elle calme également les nerfs des hyperactifs et hypersensibles, soigne les dépressions saisonnières, apaise les plaies, brulures, coup de soleil et empêche l’inflammation.  Autrefois, les filles se tressaient des couronnes, et les portaient en dansant autour du feu de la Saint Jean. Au cours de cette nuit mystérieuse, les jeunes filles à marier mettaient quelques brins dans l’eau, si les fleurs s’ouvraient, elles seraient demandées  en mariage dans l’année.
19 juin 1867.
Maximilien d’Autriche, Empereur du Mexique est fusillé par les insurgés ; sa femme va sombrer dans la folie. 
De qui s’agit-il ?
2021-05-23_18h27_45.png1)    *ar*, **lle de *ict**i*.
2)    An**, s**ur du t**r Al**an**e II.
3)    C**rlot**,  fill* ** L**pol* *er.signature_26.gif