Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/07/2021

Olkif'roscope "Cancer" 3e décan

Olkif ’roscope
« Cancer »  (3e décan du 13 au 21 juillet).
Des changements importants devraient s’amorcer dès la fin du premier semestre et comme vous êtes du genre déterminé, vous ferez évoluer votre situation selon vos désirs. Même si vous trouvez que l’on vous met des bâtons dans les roues, votre 2021-07-12_17h44_02.pngfacilité d’organisation et votre bonne volonté vous permettront d’atteindre votre but sans trop de difficultés. Il vous faudra attendre l’été pour vous lancer dans l’action. A vous de faire vos preuves, vous pourrez compter sur une équipe dévouée. Si vous vous êtes lancé très vite dans l’action, vous risquez de gros coups de fatigue. Faites attention au manque de sommeil. Dès rentrées financières iront de pair avec votre façon de travailler, mais côté finances, soyez vigilant. Célibataire, c’est une année de transition amoureuse qui vous attend. Sachez surfer sur la vague du changement. Donnez-vous la chance de faire une rencontre. Sortez, bougez, allez vers les autres, ouvrez-vous à d’aitres émotions. Pour vivre au mieux cette année, c’est auprès de votre entourage que vous aurez l’occasion de puiser optimisme, énergie, bonne humeur, équilibre et bienveillance.signature_10.gif

09/07/2021

Tourmentes.

* Tourmentes * 
 Cahier des tourmentes : chronique des déambulations dans Ville-Effroi par son auteur, dessinateur et coloriste David Rubin. Dans une ville endormie, un homme reste cloué à son bureau. C’est l’auteur d’un geste nerveux, il met en boulle ne feuille de papier et la jette. Elle rejoint toutes celles qui sont amassées autour d’une 2021-05-20_17h11_31.pngcorbeille trop pleine. Devant sa feuille blanche, l’auteur par désespoir prend son visage dans ses mains. Soudain une ombre apparait, qui lui glisse : « passe ce manteau, il te guidera vers un lieu où tu trouveras ce que tu cherches tant… des histoires à raconter » Ainsi commence le voyage de l’Auteur dans la ville de l’Effroi. Pas à pas nous allons suivre son chemin sinueux et semé d’embuches. Pas à pas, nous allons partager, la lassitude, les doutes et convictions que chaque créateur traverse nécessairement en quête d’inspiration. Cahier des tourmentes surprend par la spontanéité de son ton et l’honnêteté de son propos. C’est aussi une démonstration du talent de David Rubin. C’est Aux éditions * Rackham * Collection Morgan, traduit par Alejandra Carrasco-Rahal. 
Quelques charades faciles  « p’tit moment de détente »
2021-04-16_17h39_52.pngMon premier est un possessif.
Mon second se cultive en Camargue.
Mon troisième marque la durée de la vie.
Mon tout est un joyeux événement.signature 31.gif