Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2016

Le spitz nain

C’était les années folles !
Aujourd’hui, le spitz nain a perdu un peu de sa saveur auprès du grand public. Pourtant, l’urbanisation croissante devrait en faire l’un des chiens vedettes du troisième millénaire. Plus connu sous le nom de loulou de Poméranie, le spitz nain se révèle un parfait compagnon pour les gens qui vivent en appartement. Gai, 2016-11-09_11h33_33.pngespiègle, ce chien présente une fourrure abondante sur le corps, alors que la tête, les oreilles et les pattes sont couvertes de poils ras. Si vous connaissez surtout le spitz orange, sachez qu’existent aussi les couleurs noir, blanc, gris loup et brun. La taille selon le standard, ne peut dépasser 22 cm, un poids maximal de 3,5 kilos. Bien sûr avec ce format, le spitz a tout pour plaire, mais attention… La taille ne change rien au caractère, à vous de savoir vivre en bonne harmonie avec lui et lui montrer que vous êtes le maître. On connaît trop de spitz agressifs, faute d’avoir été bien éduqués. Ce bon p’tit chien se révèle excellent gardien, il sera la sirène de votre domaine et le confident de votre cœur.
30 novembre 1874
Winston Churchill naît au château de Blenheim. Qui a dit de Churchill : « C’est un homme tel qu’il n’en naît qu’un tous les 100 ans ».
Est-ce ?
2016-11-09_11h19_26.png1) *oo*evelt.
2) D* Ga*lle.
3) *t*line.signature_33.gif

 

25/11/2016

Macaroni!

La BD Macaroni !
…au titre évocateur et point d’exclamation, ici, n’est pas un plat à déguster, mais bien une insulte proférée à l’encontre des émigrés italiens dans les années 1950 par nous Français et Belges, voilà c’est dit !  En feuilletant rapidement cet album avant de le bouquiner, ma surprise est de constater trois couleurs dominantes, marron, ocre et rouge, rappelant les maisons de briques au nord de la France et de la Belgique. Belle histoire que nous raconte le scénariste Vincent Zabus, agrémentée par le dessinateur Thomas Campi. En quelques lignes seulement : Les parents de 2016-11-07_19h11_17.pngRoméo vivent une situation compliquée, son père décide de l’emmener seul passer une semaine, chez son grand-père qu’il ne connaît qu’à peine. Le garçon n’est pas particulièrement heureux de se retrouver avec cet homme taciturne, qui ne parle pratiquement pas et qui semble perpétuellement ronchon. Mais progressivement, l’alchimie opère, Roméo se rapproche de son g/père qui lui raconte quelques brides de souvenirs, « son départ d’Italie après la guerre, son arrivée en Belgique, la vie de mineur, et ces regards méprisants quand on l’appelait le ‘Macaroni’ ». Que de bonnes raisons pour lire cette attendrissante bande dessinée. Ah ! J’oubliais la magnifique préface de Salvator Adamo.
25 novembre 1963
Les funérailles du président Kennedy, assassiné à Dallas, se droulent à Washington. Quel est le nouveau président chargé de lui rendre un dernier hommage.
2016-11-07_18h35_37.pngEst-ce ?
1) L**don Jo**son.
2) *ich*rd *ix*n.
3) Jim** Cart**.signature_37.gif