Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2020

Elle s'appelait Sarah

Elle s’appelait Sarah.  Fidèle au roman de Tatiana de Rosnay, cette BD au style épurée et aux tons monochromes reflète, le climat lugubre de ces années de guerre. Deux histoires différenciées par la couleur des pages, vont se dérouler en va-et-vient. Juillet 1942, c’est celle des parents, et de la p’tite Sarah, 10 ans, portant l’étoile jaune, qui sont arrêtés en pleine nuit par la police française. Sarah va alors mettre à 2019-12-16_11h48_27.pngl’abri son p’tit frère de 4 ans, lui promettant de revenir le chercher très vite. Ils seront ensuite transportés au Vélodrome d’Hiver de Paris, et déportés dans un camp du Loiret. Ce n’est que lorsqu’elle parviendra à s’enfuir qu’elle découvrira le destin de son p’tit frère. En en parallèle, Paris 2002 : C’est l’histoire de Julia Jarmond, journaliste américaine, mariée à Bertrand, jeune architecte français, et sa fille Zoe. Elle doit écrire un article pour la commémoration de la rafle du Vél’ d’Hiv. C’est un peu par hasard, et soixante après, qu’elle va retrouver la trace de Sarah et s’intéresser à son déroulement. Voilà des faits parfaitement expliqués qui ne devraient laisser personne indifférent.
C'est aux Éditions Marabout.
Seriez-vous perplexe !
Les spécialités gastronomiques.
Il y a des villes célèbres pour leurs spécialités gastronomiques. Pouvez-vous les associer avec leurs spécialités ?
2019-12-16_18h58_54.pngLes villes : Agen, Aix-en-Provence, Montélimar, Cavaillon, Cambrai, Caen, Arles, Dijon, Strasbourg, Vire.
Leurs spécialités : Les Saucisses, le saucisson, le nougat, la moutarde, l’andouille, les pruneaux, les tripes, le melon, les calissons, les bêtises.signature31.gif

Écrire un commentaire