Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2021

Bianca.

* Bianca *  ( de la collection Sorcières ) 
 *Bianca* est le résultat talentueux de deux jeunes auteurs, Alexine pour le scénar et You pour le dessin  qui utilisent leurs talents pour ce récit flamboyant. Cette aventure se déroule au début XVIième siècle durant le Carnaval de Venise; ville plus prospère que jamais, dirigée par de riches familles vénitiennes. C’est au sein d’une 2021-08-18_12h10_33.pngde celle-ci, que Bianca, jeune femme effrontée et rebelle va découvrir son lourd héritage. Constamment en désaccord avec sa grand-mère, elle est mise à l’écart de réunions familiales étranges, dont le centre d’attention et sa p’tite sœur Carmine. Une grand-mère qui tyrannise la p’tite en lui inculquant un rythme de vie très stricte afin de la préparer à son rôle prévue par une prophétie. Mais peu importe pour Bianca, du moment qu’elle peut retrouver son meilleur ami Gabriele. Voilà un album riche de rebondissement, et sans temps mort. Les dessins sont aussi très soignés et précis, ce qui rend la lecture agréable. C’est aux Éditions Dupuis
27septembre 1983.  
Tino Rossi succombe à son domicile de Neuilly. Qui avait dit de lui : « C’est le plus célèbre des Corses moins un ?
Est-ce ?
2021-08-18_18h31_30.png1)    *er** L**a.
2)   **ch* *ui**ry.
3)    J**n P*ire*.signature_37.gif

19/09/2021

En falsh, t1

* En falsh * ( on est là, t1 ).
 « En Falsh »  qui en argot de cité signifie « en secret » se penche sur les mécanismes de l’économie souterraine. Une fiction documentaire en 5 tomes sur les interactions sociales d’une banlieue de la région parisienne. Ce premier album « On est là » nous plonge dans le quotidien d’une bande de jeunes désœuvrés qui zonent en bas des blocs de leur cité. Modi  qui en dilettante étudie les sciences politiques a repris la 2021-07-28_11h48_15.pngp’tite affaire familiale de « shit » depuis que son grand frère Bendiougou est en prison. Ce Modi et son pote Gregory ont des ambitions entrepreneuriales, ben oui, faut bien blanchir l’argent du trafic. Ce n’est pas comme Samuel, le bagarreur de la bande, toujours près à la baston quand on lui parle de sa meuf, voire même à agresser quelqu’un dans le RER, juste pour se passer les nerfs. Ou encore Samir qui se verrait bien percer dans le milieu du rap… Oz, le scénariste de cette BD s’inspire un peu de sa jeunesse passé en banlieue, avec en  p'tit plus, cette pointe de thriller urbain. Au départ, on se perd un peu dans cette aventure, il faut d’abord apprivoiser le rythme, mais le résultat demeure efficace. Autre point fort, son graphisme réalisé en noir et blanc par le talentueux Bastien Sanchez. Son dessin est  d’une précision et d’une rigueur qui offre une parfaite lisibilité à cette chronique sociale. Si les albums suivants sont aussi limpides, cette série fera date. A découvrir aux Editions Delcourt.
Quelques charades faciles.  
2021-04-16_17h39_52.pngMon premier est coupé court.
Mon second est un chiffre.
Mon tout est une racine comestible.signature_22).gif