Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2021

Ballade.

* Ballade *  « Road transgressif » 
Louis s’ennuie dans sa vie d’étudiant de bonne famille. Il ne sait pas ou il en est, et se pose des questions sur sa sexualité. Durant un séjour dans la maison familiale à Deauville, Louis se laisse aller à toutes les exagérations que lui permettent son âge et sa classe. Donc, au lendemain d’une cuite en solitaire, il surprend un cambrioleur en plein boulot. Passé le moment de stupeur, il persuade le voleur, qu’il ne va pas 2021-10-13_18h04_29.png appeler la police, et qu’il est  indifférent de ce qui pourrait être volé à ses parents. Sympathisant avec son cambrioleur Francis, il lui propose une virée pour piller les maisons vides des richissimes amis de son père. Louis ayant faim, décide d’aller manger un morceau chez les voisins suédois dont il a les clés. Mais voilà, le jardinier fait son entrée dans la propriété, ils doivent donc quitter rapidement les lieux. Dans le garage, la seule voiture ayant les clés sur le contact est une méhari. Louis dans son délire, porte la perruque blonde de la propriétaire sur la tête, le jardinier n’y voit que du feu. C’est alors, le début d’une « ballade » improbable entre Louis, jeune homme riche, et Francis, p’tit délinquant. Cette aventure rocambolesque écrite par les auteurs Jean-Christophe Deveney et Courty pourrait être fort crédible malgré quelques situations improbables. Le dessin au coup de crayon bien particulier est de David Combet, il assure également sa mise en couleurs. Des rires garantis, et c’est aux éditions Grand Angle.
Quelques charades faciles.  (P’tit moment de détente) 
2021-04-16_17h39_52.pngMon premier est un poisson. 
Mon second sert à nouer.
Mon troisième n’est pas ouvert.
Mon quatrième est un chiffre.
Mon tout est une variété de prune.signature_43.gif

 

17/10/2021

L'amour n'a pas d'âge.

* L’amour n’a pas d’âge * 
 Belle histoire d’amour, écrite par Thibaut Lambert, accompagné de nombreux résidents et personnel de cette maison de retraite (Ehpad). L’aventure commence en 2017, lors d’une séance de dédicace dans cet établissement. A la demande de la directrice, il organise un atelier d’écriture afin d’obtenir de quoi réaliser une BD. Le 2021-10-11_18h53_43.pngdéroulé de l’histoire va faire apparaître, le rapprochement à l’amour dans le lieu où ils vivent, et qu’a leurs âges, elles et ils peuvent faire encore des tas de choses. Chaque passage dessiné et écrit par Thibaut a été validé par les résidents. Son histoire commence ainsi : Colette Buisserond suite à une fracture du col du fémur entre en Ehpad à la demande de ses enfants, inquiets. Jean Tessier est pensionnaire depuis quelques années ayant besoin d’assistance quotidienne. Dès les premiers jours, Jean est d’un grand réconfort moral pour Colette, qui a du mal à se faire à cette nouvelle vie. Au fil des semaines, ils vont se rapprocher. A retenir par le même auteur, et de même nature « De Rose et de Noir » et « Au coin d’une ride ». C’est aux Éditions Des ronds dans l’O
19 septembre 1946.  
Le premier festival de Cannes est inauguré en grande pompe. Quelle est l’artiste américaine qui, sous les feux des projeteurs, chante la Marseillaise.
Est-ce ?
2021-10-11_19h15_06.png1)    *rac* *o*r*.
2)    *os**h*n* *a*er.
3)    J*d* **rla*d.signature_40.gif