Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2022

Bella Ciao.

*Bella Ciao*,  c’est un chant de révolte, devenu un hymne à la résistance dans le monde entier. En s’appropriant son titre pour en faire celui de son récit, Baru nous raconte une histoire populaire sur l’immigration  italienne. Son premier volume commençait par une tuerie : celle des Salines d’Algues-Montes en 1893. Avec ce 2022-07-11_07h43_32.png2ème album, Baru n’y va pas par quatre chemins : Celui-ci s’ouvre sur le massacre de « la Légion Garibaldi » des volontaires italiens engagés pour la France sur le front de l’Argonne en 1914. Entre les deux époques, l’on va comprendre pourquoi les jeunes Italiens portaient des pantalons trop courts au début du siècle (comble du chic, pour bien montrer qu’ils avaient les moyens de se payer des chaussures neuves). De même, comment un jeune se fit naturaliser Français d’urgence en 1936 afin d’échapper au recrutement des émissaires de la « mère-patrie » mussolinienne où comme celui qui marqua sa première rébellion, tué pour avoir refusé d’endosser la tenue des jeunes scouts fascistes. Avec cet album, Baru, et avec l’aide de Teodorico Martini, nous retrace donc l’histoire de l’intégration et celle des siens, les Italo*français. C’est aux éditions FutuRopolis.

11 juillet 1962.  

2022-07-10_18h37_19.pngQuel satellite américain lancé la veille, permet la première émission en mondovision grâce à l’antenne électronique de Pleumeur-Bodou. Est-ce ?

  • *els**r.
  • R*la*.
  • P**nn*e* V.signature_9.gif

Commentaires

C'est la réponse n*1: Telstar.

Écrit par : victoire | 12/08/2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire