Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/11/2019

Texas Jack.

Texas Jack.  Western pur et dur ou un cow-boy, très bon tireur au pistolet et patron d'un Big Show se trouve embringué dans une affaire qui le dépasse. L’histoire débute au XIXe siècle dans le Wyoming ou une modeste famille s’apprête à célébrer le baptême de la p’tite Lisa. Près de l’église, la table est dressée, attendant les convives. Un groupe d’hommes à cheval s’approche dans un nuage de poussière, c’est l’horreur qui s’abat sur les participants de la fête. Ils sont tous assassinés, y compris la p’tite Lisa par la bande de Gunsmoke. Au même moment dans un autre État, le cirque de Texas Jack donne une représentation de la vie dans l’Ouest, avec attaque de diligence et de nombreux tirs de pistolet. C’est grâce au cirque et ses spectacles que Texas Jack un as du révolver, s’est taillé une légende 2019-10-28_16h33_35.pngfantasmée de héros. C’est alors que son biographe accompagné d’un envoyé du gouvernement lui demandent de mettre cette légende et sa troupe au service de la loi (contre rémunération) afin de mettre un terme aux agissements de Gunsmoke et sa horde de tueurs. Pour achever de le convaincre, ils lui disent qu’ils seront épaulés par la cavalerie. La mission est suicidaire, mais impossible de refuser sans perdre sa réputation. Heureusement pour lui et ses compagnons, Gunsmoke est aussi la cible du marshal Sykes. Nous voilà donc avec un album plein de rebondissements, alternant coups de théâtre, trahisons, moments tendres parfois, et magnifiquement mis en scène par Pierre Dubois. Les dessins et la colorisation par Dimitri Armant sont à la hauteur de la qualité du scénario. C’est du bon Western.
25 septembre 1827,
Une actrice anglaise, Harriett Smithson, rencontre à l’Odéon un compositeur qui écrit pour elle « La Symphonie Fantastique » et l’épouser.
Est-ce ?
2019-10-29_10h49_28.png1) *icha* *a*ner.
2) **abr*iel *au*é.
3) *ect** *erl**.signature_49.gif

Commentaires

C'est la réponse n°3: Hector Berlioz.

Écrit par : VIctoire | 22/11/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire