Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2019

Je vais rester...

 « Je vais rester » bande dessinée scénarisée par Lewis Trondheim qui nous laisse perplexe. Fabienne et Roland arrivent à Palavas pour une semaine de vacances. Tout est programmé par Roland, seulement, un peu en avance, leur réservation débutant à 14h, ils décident de se promener un peu en bord de mer. Surpris par de fortes rafales de vent, une 2019-02-17_12h07_34.pngplaque publicitaire va retirer la vie à son compagnon. Le drame nécessite une enquête, relayé par tous les médias. Fabienne après un moment de stupeur et d’incompréhension, décide de rester sur place, de ne pas assister aux obsèques, et de couper les ponts avec sa belle-famille. Elle va vivre cette semaine telle que Roland l’avait prévu dans les moindres détails et retranscrit dans un p’tit carnet. Au cours de ces quelques jours programmés (spectacle, bal et même resto pour deux déjà réservé) elle croisera le chemin de Paco un attachant et pittoresque personnage difficile à cerner. Les dessins parfaitement typés d’Hubert Chevillard illustrent pleinement ce récit intimiste. « Je vais rester » Rue des Sèvres.

3 mars 1934
Quelle voiture présentée par Citroën, de conception entièrement nouvelle, apparait comme une révolution dans le monde de l’automobile.
Est-ce ?
2019-02-17_17h49_26.png1) L* * *V.
2) *a * 6.
3) L* * C* Ro**lie.signature_21.gif

Commentaires

C'est la réponse n°1: La 7 CV.

Écrit par : VIctoire | 08/03/2019

Répondre à ce commentaire

Hello Victoire,
Effectivement, c'est bien la Citroën 7cv qui a révolutionné le monde de l'automobile en 1934. Bravo et bonne fin de semaine, espérons là, sous le soleil. A bientôt.
Olkif

Écrit par : Olkif | 08/03/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire