Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/12/2017

Ce Père Fouettard...

Le Père Fouettard (également appelé Croque-mitaine) est une figure incontournable des fêtes de fin d’année. Son origine est très controversée, chacun a sa version selon les pays qu’il traverse. On le représente traditionnellement comme un personnage sinistre et menaçant, vêtu de noir. Il porte un grand manteau, coiffé d’un capuchon, de grosses bottes et fréquemment armé d’un fouet ou d’une trique. Souvent associé à St Nicolas ou au Père Noel comme étant le méchant qui distribue des punitions aux garnements alors que son condisciple offre des friandises aux 2017-11-04_18h26_03.pngenfants sages. Selon la légende alsacienne, elle se serait inspirée d’un féroce seigneur « Hans Von Trotha » ayant réellement existé au Moyen-âge à Wissembourg. Une autre légende raconte que le Père Fouettard serait le boucher qui a tué les trois enfants ressuscités par Saint Nicolas. A Metz, on raconte que ce serait en réalité Charles Quint qui aurait en 1552 assiégé la ville. Au cours d’une procession, les habitants de Metz défilèrent avec un mannequin à travers les rues avant de le bruler. Le personnage grotesque, armé d’un fouet, poursuivant alors jouvencelles et damoiseaux. Lorsque Metz fut libéré, le personnage fut ressuscité. Sa venue coïncidant avec la St Nicolas, on l’appela alors le Père Fouettard « tanneur de fesses ». Selon les régions que parcourt St Nicolas, le Père fouettard porte un nom différent. En Autriche, on l’appelle Krampus, ce qui signifie crochet. En Allemagne on le surnomme Ruprecht ou Knechtruprecht. Au Luxembourg, le Père Fouettard dénommé Housecker distribue des « rudden » p’tites baguettes « 

C’était la fille du Père Noel "J. Dutronc".

2017-11-06_18h03_13.pngJe l’ai trouvée au p’tit matin
Toute nue dans mes grands souliers
Placés devant la cheminée
Pas besoin de vous faire un dessin

De battre mon cœur s’est arrêté
Sur le lit j’ai jeté mon fouet
Tout contre elle je me suis penché
Et sa beauté m’a rendu muet

Fatigué j’ai la gueule de bois
Toute la nuit j’avais aidé mon père
Dans le feu j’ai mis du bois
Dans la ch’minée y avait pas son père

2017-11-06_18h36_56.pngC’était la fille di Père Noel
J’étais le fils du Père Fouettard
Elle s’appelait Marie Noel
Je m’appelais Jean Balthazar

Je prends la fille dans mes bras
Elle me dit mais non Balthazar
Ne fait donc pas le fier à bras
Je suis tombé là par hasard

Toute la nuit j’avais fouetté
A tour de bras les gens méchants
Toute la nuit elle avait donné
Des cadeaux à tous les enfants

(Paroles de Jacques Lanzmann)

https://www.youtube.com/watch?v=yadZX9XVznk

signature_26.gif

 

 

 

Écrire un commentaire