Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/02/2017

L'inversion(de la courbe)des sentiments

Ben voilà…,
…cette bande dessinée sous forme de roman graphique commence ainsi : Robinson la quarantaine, gérant d’une boutique de vente DVD se glisse hors du lit de sa conquête, rencontrée sur internet. Il se ballade dans Paris, s’énerve sur des touristes et rentre chez lui. Son ex débarque sous son toit, ou depuis leur séparation, l’ambiance n’est pas au top, même dans sa vie professionnelle les choses ne vont pas très bien.
Plusieurs saynètes s’entrecroisent, s’imbriquent dans un méli-mélo amusant 2017-01-16_16h49_05.pnget parfois surprenant pour ceux qui les vivent.
Voilà la situation abracadabrante que nous dépeint Jean-Philippe Peyraud avant de déployer une enquête façon polar afin d’inverser « la courbe des sentiments ». Son dessin est assez simple, les couleurs restent dans les tons pastels légers et peu diversifiées.
Ce qui est intéressant dans cette bande dessinée, c’est la représentation de notre société moderne : utiliser un site de rencontre, fumer la cigarette électronique, accrocher des cadenas sur les ponts, consommer de la coke. Finalement, dans cette BD tout est vrai et très agréable à lire. A découvrir sana tarder.
2 février 1852
2017-01-17_17h54_03.pngLa première de la pièce La Dame aux Camélias, tirée du roman de Dumas, est un succès. Quel était le nom de cette dont Dumas était tombé amoureux.
Est-ce ?
1) *enn* C*l*n.
2) *ar*e *up*ess*s.
3) Lu*e de *er*y.signature_48.gif

Commentaires

C'est la réponse n°2: Marie Duplessis.

Écrit par : victoire | 05/02/2017

Répondre à ce commentaire

Bravo pour cette bonne réponse
A bientôt sur les caneaux invisibles
Olkif

Écrit par : Olkif | 05/02/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire