Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/01/2018

Jack Cool

Difficile de ne pas être attiré par cet album « Jack Cool 1966 » à la superbe couverture, où l’on voit Jésus Gris lui-même entrainé dans la tourmente salutaire et psychédélique de l’époque. Jack Manini avec son histoire romanesque nous immerge dans les milieux hippies des années 60 sous forme de road-trip suralimenté au LSD. Cette substance chimique n’est pas encore illégale, mais largement consommée par 2017-12-04_18h25_51.pngles adeptes de liberté, et de rejet de toute forme d’autorité. Son personnage principal à l’étrange main gantée de noir décide de tout plaquer pour se perdre, et se retrouve au sein d’une communauté hippie accro au LSD menée par le gourou Ken Kesey. Il va hériter du surnom de Jésus Gris, et nous faire découvrir son passé. Il part avec les « Merry Pranksters » prêcher la bonne parole de la vie. Lucille son épouse éplorée et incrédule, engage alors le détective privé Jack Cool afin de retrouver sa trace. Il faudra attendre le second et dernier tome pour découvrir la fin de cette cavale. Splendide album, dessiné par Olivier Mangin, le tout rehaussé par une colorisation impeccable d’ Yoann Guillé (Grand Angle), et d’un intéressant dossier sur l’histoire du LSD.
16 janvier 1954
Quel est ce second et dernier président de la Ive République qui prend ses fonctions. Il a été élu par le parlement le 23 décembre précédent.
2017-12-04_18h01_44.pngEst-ce ?
1) *l*ert *e*run.
2) *in*ent A*ri*l.
3) *e*é *o*y.signature_43.gif

Écrire un commentaire