Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/12/2017

La véritable bûche de Noel

La buche de Noël serait une tradition plus ancienne que le sapin et la crèche, elle daterait du XIIème siècle. Dans plusieurs pays d’Europe, notamment en France et en Italie, diverses coutumes mettent en scène ce morceau de bois appelé également « Ceppo ». En Occitanie, on la choisissait de grande taille et d’un arbre fruitier pour qu’elle puisse brûler du 24 décembre au 1er janvier. On devait la couper 2017-11-13_17h51_27.pngavant le lever du soleil avec si possible des cavités afin d’y cacher de p’tits cadeaux, tels bijoux et pièces de monnaie destinés aux femmes et aux enfants. On la décorait de rubans et recouvrait d’un châle avant de la mettre au feu. Au retour de la messe de minuit, un vieux de la famille la frappait d’une baguette en disant « dégorjo ». Et on se lançait alors à la recherche des menus cadeaux avant de placer la bûche dans l’âtre. Aucun instrument ne devait la toucher, il fallait donc l’entretenir à mains nues. Les tisons utilisés étaient conservés d’une année à l’autre tout comme les cendres qui étaient censées protéger la maison des incendies et de la foudre. Ces traditions n’ont pas perduré jusqu’à aujourd’hui probablement dues à l’arrivée des poêles en fonte sans âtre. Quant au dessert, il est difficile de savoir la date de sa réelle apparition. On dit qu’un chocolatier parisien aurait créé la première bûche de Noel en 1834, mais aussi un pâtissier quelques années plus tard. Aujourd’hui, la bûche de Noel est devenue une pâtisserie traditionnelle, succulent gâteau roulé, glacé de crème au café ou au chocolat et décoré de feuilles de houx et de roses en sucre. Un p'tit coup de Jacques Dutronc avec: " C'était la fille du Père Noel " ( Paroles de Jacques Lanzmann) https://www.youtube.com/watch?v=yadZX9XVznk 

(Le dessin ci-dessus est de Léon Lhermite paru dans le Monde illustré du 1er janvier 1884)

2017-11-13_18h17_10.png

27 décembre 1937
Un grand compositeur disparaît. Son idéal était de rendre à la musique française la perfection et l’élégance perdues depuis Couperin et Rameau.
2017-11-13_17h59_51.pngEst-ce ?
1) Al*e*t *o*ssel.
2) *au* *u*as.
3) *auri*e *ave*.signature_37.gif

Commentaires

C'est la réponse n°3: Maurice Ravel.

Écrit par : VIctoire | 27/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire