Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2017

Marchand de bombons...

Salto est un album de 350 pages, à la couverture et au titre intrigants « L’histoire du marchands de bombons qui disparut sous la pluie ». C’est un récit fleuve écrit par Judith Vanistendael/Mark Bellido, dessiné essentiellement aux crayons de couleur par Aline Zalko, qui nous transporte au cœur des années noires du terrorisme basque espagnol. Épisode ou juges, fonctionnaires, hommes politiques, intellectuels 2017-05-18_11h56_59.pngvivaient sous la menace de la violence indépendantiste de l’ETA. Plusieurs centaines d’entre eux sont morts, mais certains sauvés par leurs « Txakurras », chiens en basque. C’est ainsi qu’étaient surnommés les anges gardiens, gardes du corps formés sur le tas. Donc, cette histoire se déroule en 2006, Miguel, vendeur de bombons, vit avec femme et enfants dans un p’tit village d’Andalousie. Il a du mal à s’impliquer sérieusement dans son travail et notamment à se faire payer par ses clients, qu’il adore, ce qui ne convient pas vraiment à son patron. Son rêve serait de devenir écrivain, mais voilà, il manque d’inspiration. Alors, lorsqu’il entend une annonce à la radio proposant de devenir garde du corps au service de l’État au Pays Basque, il n’hésite pas une seule seconde et embarque toute sa famille dans cette mésaventure. Une nouvelle vie commence, partagée entre l’angoisse, l’ennui et la camaraderie. Jusqu’au jour où tout bascule…
16 juillet 1965
Le tunnel routier du Mont-Blanc, le plus long du monde, est inauguré par les 2017-05-18_17h08_45.pngprésidents de Gaulle et Saragat. Quel est son débit horaire possible. Est-ce ?
1) 350 voitures.
2) 400 voitures.
3) 450 voitures.signature_37.gif

Commentaires

C'est la réponse n°3: 450 voitures.

Écrit par : VIctoire | 19/07/2017

Répondre à ce commentaire

Bonsoir et bravo Victoire pour cette bonne réponse.
Olkif

Écrit par : Olkif | 19/07/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire