Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2020

L'Ouest, le vrai

L’Ouest, le vrai.  Toujours respectueux des codes du western, ce dernier opus de la série des frères Maffre, Julien le dessin, et Frédéric pour le scénario. Après les 2 tomes différents et réussis, Stern le croque-mort (brève du 5-05-2017) et La cité des sauvages (15-12-2017), les frères reviennent avec ce dernier, donc la fin d’un cycle, où l’humour noir a fait place. Morrison, on retrouve Elijah Stern en salle de 2020-02-04_18h33_16.pngdélibération, ou les responsables de la ville doivent renouveler ou pas son contrat de croque-mort. C’est alors que débarque Colorado Cobb, une légende de l’Ouest, pour  assurer la promotion de son livre mémoire.  A peine arrivé, le voilà défié en duel par le maire, et obligé de se justifier auprès du shérif. C’est alors qu’un gang arrive en ville avec à sa tête un père revanchard qui veut la tête de Colorado. Cette bourgade  va bientôt se transformer en champ de tir et faire ressurgir le courage mais aussi les bas instincts de sa population. Pour la partie graphique, tout est parfait, du décor réaliste, aux personnages anguleux, éléments évoquant bien l’atmosphère recherché. L’Ouest, le vrai, est donc le dernier album western de cette trilogie. A découvrir, et c’est aux Éditions Dargaud.

 Seriez-vous perplexe. Les instruments de musique : Ces musiciens ont 2020-02-04_19h15_04.pngmélangé leurs instruments de musique. Aidez chacun à retrouver le sien ! Le luthiste/la harpe _ Le vielleur/le clavecin _ Le harpiste/le luth _ L’organiste/la mandoline _ Le claveciniste/le saxophone _ L’harmoniciste/le banjo _ Le mandoliniste/ l’orgue _ Le joueur de banjo/le cor _ Le saxophoniste/l’harmonica _ le corniste/la vielle.signature_a.gif

16/02/2020

Restaurant pas commun

Etats-Unis. A l’extrême nord-est dans le Maine, se trouve un restaurent 2020-01-31_19h17_53.pngpas commun ou la propriétaire Charlotte Gill a eu l’idée de droguer ses crustacés au cannabis. Cette restauratrice est également détentrice d’un permis pour cultiver la marijuana médicale. C’est donc, à la recherche d’alternative pour tuer le crustacé de façon « plus humaine » qu’elle a ainsi choisi d’utiliser cette méthode, « les infuser à la marijuana ». Très soucieuse des aspects éthiques de son travail, elle est persuadée que ce traitement permet d’atténuer la douleur ressentie par les crustacés. C’est lors d’un entretien au The Guardian, qu’elle a déclaré « ce homard va être tué de toute façon, et c’est bien plus humain de lui rendre cette épreuve plus agréable ». De plus, elle assure que son atypique préparation rend le plat plus savoureux, mais, elle laisse également au client le choix de déguster le homard de manière plus classique.
Des études nous montrent que ces crustacés ressentiraient la douleur. 2020-01-31_19h26_08.pngAlors, en attendant que la question trouve une réelle réponse scientifique, il est préconisé d’assommé les homards et de les faire cuire à la vapeur. Une loi a d’ailleurs été adoptée le 1 er mars 2018 en Suisse, visant à interdire de faire bouillir les homards vivants, au non de la lutte contre la souffrance animale.
17 février 1934.
La Belgique est en deuil : le roi Albert 1er s’est tué en escaladant un rocher. Dans quelle région ce drame s’est-il déroulé.
Est-ce ?
2020-02-01_12h04_55.png1) L* *ala** **isse.
2) La *au** *av**e.
3) Le* **den**s *el**s.signature_48.gif